Home Articles Rencontre avec Clothilde, fondatrice du concept-store Les Boudeuses !

Rencontre avec Clothilde, fondatrice du concept-store Les Boudeuses !

written by Solène 19 septembre 2018
Bobonne a rencontré Clothilde, une trentenaire pétillante à la tête du concept store Les Boudeuses. Elle a répondu à nos questions parfois farfelues et nous parle de son aventure entrepreneuriale, de la vie, de ses inspirations et ses envies ! Portrait.

Qui es-tu en quelques mots Clothilde ?

Moi c’est Clothilde, j’ai une petite trentaine d’année et j’adore me marrer ! Mais aussi voir mes copains, rencontrer, créer des liens, avoir des projets, organiser.

Si tu devais aujourd’hui t’identifier à un personnage d’une série des années 90, ça serait qui ?

Sabrina l’apprenti sorcière pour gagner du temps sur les petites choses du quotidien !

les boudeuses

“Sabrina, l’apprenti sorcière” interprétée par l’actrice Melissa Joan Hart.

Tu as des passions ?

La vie

Une femme selon Clothilde c’est quoi ?

Il n’y a pas une femme selon moi mais plus de 3 milliards de femmes et toutes uniques !

Le truc qui t’énerve le plus au monde ?

Le combo claquette – chaussettes

A contrario celui que tu aimes le plus ?

L’inconnu

Les femmes (ou les hommes) qui t’inspire ?

En ce moment, Bérengère Krief, nature, drôle, féministe mais pas trop, sérieuse sans se prendre au sérieux, la vraie bonne copine !

les boudeuses

Bérengère Krief, humoriste. Crédit photo : Julien Weber

Ton dernier livre ?

« Tu vas tout déchirer » de Jen Sincero et en anglais : “You are a badass. How To Stop Doubting Your Greatness And Start Living An Awesome Life”. Mais mon niveau d’anglais ne me l’a pas permis !

Tu t’es lancée dans le grand bain de l’entreprenariat, pourquoi ?

L’adrénaline mais surtout ne rien devoir à personne et être seule responsable de mes choix qu’ils me mènent droit dans le mur ou droit vers le paradis.

Qu’en retires-tu aujourd’hui ?

De l’énergie ! Une énorme énergie !

Quelles sont pour toi les compétences personnelles à avoir ou à développer pour ce type de projet ?

Une motivation à toute épreuve et un état d’esprit en béton, le reste ça s’apprend !

> > > Pour rencontrer des femmes plus inspirantes les unes que les autres, c’est par ici ! < < <

Ces compétences tu les avais ? Ou tu as appris sur le tas ?

La motivation elle est clairement là ! Pour les compétences elles s’acquièrent avec l’expérience ! Une fois au pied du mur, tu prends les décisions qu’il faut et c’est à ce moment là que tu apprends ! Tu fais les erreurs une fois, l’essentiel, c’est de ne surtout pas les refaire ! S’il y a une chose qu’il faut savoir maitriser c’est sa résistance à l’imprévu. Il y en aura, bien souvent, rien ne se passe comme prévu et c’est aussi ça qui est excitant dans une vie entrepreneuriale !

(Pour réussir dans l’entreprenariat) Une motivation à toute épreuve et un état d’esprit en béton, le reste ça s’apprend !

Quelles sont les plus gros freins que tu as pu connaitre pour mener ton projet à bien ?

Financier. J’avais envie de croire que ce ne serait pas un frein et que si l’on voulait on pouvait mais c’est une fatalité, pour ouvrir un lieu il faut quelques moyens. J’ai même pensé à changer de concept pour ne pas avoir besoin d’un lieu et donc pas besoin de sous.

les boudeuses

Comment ton entourage à t-il réagit lorsque tu as lâché le sacro-saint CDI ?

J’ai un entourage plutôt encourageant et le tempérament de quelqu’un de bien connu dans ma famille pour l’énergie déployé à réaliser ses mille projets donc ça n’a pas vraiment surpris grand monde ! En plus, après avoir fait 5 sociétés en 6 ans, je crois qu’ils ont vite compris que je m’ennuyais bien trop vite et que j’avais besoin de beaucoup plus de défis pour m’épanouir.

(dans l’entreprenariat) S’il y a une chose qu’il faut savoir maitriser c’est sa résistance à l’imprévu.

Tu étais à l’aise avec ces réactions ?

Du coup, très !

Aujourd’hui comment te sens-tu ?

Vivante, épanouie, powerful (je maîtrise tout de même quelques mots) !

Parle-nous de ton projet ?

Les Boudeuses c’est un concept store 100% féminin voué à réunir les créateurs autour de 3 thématiques, la mode, la beauté et la gourmandise, pour le plus grand plaisir de toutes les femmes quelles que soient leurs envies (shopping, pause thé ou apéro, cocooning ou les 3 à la fois !

les boudeuses

D’où t’est venue cette idée ?

Je suis incapable de faire un shopping original et efficace et finis toujours avec la même robe que ma voisine ! En plus, j’aime tellement voir mes copines que souvent je privilégie l’apéro à la séance shopping.

Les Boudeuses c’est un concept store 100% féminin voué à réunir les créateurs autour de 3 thématiques, la mode, la beauté et la gourmandise.

Enfin, je ne prends jamais au grand jamais le temps de m’arrêter dans des salons pour prendre soin de moi, ça ne m’intéresse pas. Du moins c’est ce que je pensais jusqu’à ce que je cogite que si c’était dans un endroit où je me sens bien et où je peux faire autres choses en même temps je serai ravie qu’on me chouchoute aussi !

Du coup j’ai eu envie d’aider les femmes pour qui, comme moi c’est une galère de tout faire à la fois et bien. Je leur prémâche le travail, je trouve les créateurs et elles viennent choisir ce qui leur plait !

Il se passe quoi (et combien de temps) entre l’idée et la réalisation ?

Je suis quelqu’un qui a besoin que ça aille assez vite. Je me sens vivante dans l’action, moins dans la réflexion. Je réfléchis donc en faisant. Janvier 2017 l’idée commence à germer. Mars 2017, je démissionne, Juin 2017, je quitte mon poste dans la haute gastronomie pour me lancer.

Le 2 Novembre 2017, j’ouvre un premier concept store éphémère de 2 mois réunissant une soixantaine de créateurs. Janvier 2018 je me pose sur les chiffres et les retours clients. Je me rends compte qu’il y a une vraie demande et donc un vrai potentiel. Février je visite des lieux, j’en repère un. La négociation est longue, début Août je signe un bail commercial de 9 ans ! C’est parti et ce n’est que le début !

Les prochaines étapes, c’est quoi ?

En ce moment je suis en pleine campagne de crowdfunding pour m’aider à financer les aménagements du lieu, les travaux ont commencé, donc l’étape la plus proche c’est la fin des travaux, l’ouverture, l’inauguration, les évènements.

les boudeuses

A plus grande échelle, j’ai envie que Les Boudeuses puissent offrir une infrastructure de travail à ses créateurs. Qu’ils puissent se retrouver, échanger et se permettre d’avancer plus vite les uns les autres. Cet espace, que j’imagine attenant à la boutique permettra aussi de créer une véritable passerelle créateurs – consommateurs. Ces derniers pourront comprendre qui se cache derrière ces belles marques et percer tous leurs secrets. Je commence donc d’ores et déjà à travailler sur un espace de co-working qui leur serait dédié !

Impatiente ou angoissée ?

Impatiente !

Ton secret bien-être pour gérer ta vie à 1000 à l’heure ?

J’aimerais tellement te répondre faire du sport et voir mes copains mais il faut se rendre à l’évidence !

Le conseil ultime de Clothilde ça serait quoi ?

Vis TA vie, pas celle du voisin !

les boudeuses

Clotilde, fondatrice du concept store Les Boudeuses

Merci Clothilde !


Pour en savoir plus sur Les Boudeuses et participer à la campagne de crowdfunding c’est par ici !

Vous pourriez aussi aimer

1 comment

Les Boudeuses, le 1er concept store 100% féminin de Paris ! • BOBONNE 30 novembre 2018 at 12 h 02 min

[…] seule ou entre amies. Les marques qui y sont présentées ont été choisies avec soin par la fondatrice du concept store, Clothilde, qui ne souhaite qu’une chose : votre […]

Reply

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.