Home Newsletter Rencontre avec Laurie, fondatrice d’Odilon !

Rencontre avec Laurie, fondatrice d’Odilon !

written by Solène 1 octobre 2018

Bobonne a rencontré Laurie, petite mais pas seulement ! La jeune entrepreneur est à la tête d’Odilon, une marque de vêtements pour femme d’1m63 et moins. Autant vous dire que Bobonne, du haut de ses 1m59 et demi, est ravie de cette rencontre ! La jeune femme à l’allure discrète mais au style affirmé et à l’esprit aussi créatif que vif nous parle de sa vie d’entrepreneur, de ses inspirations et nous donne même quelques conseils pour se lancer ! 

Qui es-tu en quelques mots Laurie ?

Une jeune femme de 29 ans, autant dire à la fleur de l’âge, parisienne qui aime manger, rire et danser. 

Si tu devais aujourd’hui t’identifier à un personnage d’une série des années 90, ça serait qui ? 

Rachel dans Friends, parce qu’elle est drôle. 

odilon

Tu as des passions ?

Ma grande passion depuis petite c’est la danse. Aujourd’hui je ne pratique plus, mais mes ami(e)s ne tarissent pas d’éloges quant à mes prouesses in da club ! 

Une femme selon Laurie c’est quoi ?

Vaste question, je crois que des gens ont carrément écrit des livres pour essayer de répondre à cette question, alors je vais juste poser ça là « l’égal de l’homme ». 

Les femmes (ou les hommes) qui t’inspirent ?

Chrysoline de Gastines, la créatrice de Balzac Paris, je l’ai vue lors d’une conférence à Who’s Next récemment, j’étais comblée !

odilon

Chrysoline de Gastines, co-fondatrice de Balzac Paris.

Et j’ai aussi rencontré Marie-Lou, qui a créé le compte Insta @LesPetitesMeufs et Marjorie de La Petite Allure c’étaient des super moments, enrichissants et motivants. 

Ton dernier livre ?

Miss you de Kate Eberlen, une belle surprise.

Tu t’es lancée dans le grand bain de l’entrepreneuriat, pourquoi ?

Il y un an, j’ai pris conscience que je ne serais jamais heureuse en tant que salariée et puis surtout j’avais une idée, un sujet qui a pris beaucoup de place dans ma vie perso et qui a fini tout naturellement par prendre place dans ma vie pro. 

Qu’en retires-tu aujourd’hui ?

Quand on y croit très fort, tout est possible (hen hen).

L’entreprenariat pour ça c’est fou, tu apprends sur toi, les autres, ton rapport aux autres et finalement tu te découvres vraiment. 

Quelles sont pour toi les compétences personnelles à avoir ou à développer pour ce type de projet ?

Ne pas être trop angoissée de base, savoir prendre des décisions (même si ce n’est peut-être pas la bonne) et ne jamais lâcher. 

Ces compétences tu les avais ? Ou tu as appris sur le tas ?

Non je ne les avais pas du tout. L’entrepreneuriat pour ça, c’est fou. Tu apprends sur toi, les autres, ton rapport aux autres et finalement tu te découvres vraiment, je ne suis absolument pas celle que j’ai pu être en situation de salariat. 

Quelles sont les plus gros freins que tu as pu connaitre pour mener ton projet à bien ?

Alors… comme beaucoup – « c’est le nerf de la guerre » – mais, le financier est bloquant. Quand tu montes une boite tu fais des erreurs, qui te font perdre de l’argent, et pour moi c’était le plus dur à encaisser (ndlr : jeu de mot involontaire ? Rires…), penser à cette somme perdue alors que j’aurais pu faire ça et ça à la place. Mais pas de regret, il faut avancer même si le plan initial va encore changer par conséquent.

Ma grande passion depuis petite c’est la danse.

Comment ton entourage a t-il réagi lorsque tu as lâché le sacro-saint CDI ?

J’ai commencé le projet en septembre 2017, donc au fil des mois, alors que le projet prenait de plus en plus de place, mes proches ont assez vite compris que j’allais m’y consacrer à temps plein un jour ou l’autre. 

Et puis comme je les avais inclus dans le projet depuis le départ, ils m’ont tout naturellement soutenue ce qui n’empêche pas ma maman (poule) d’être inquiète pour moi !

Aujourd’hui comment te sens-tu ?

Stressée mais vivante ! Je n’ai jamais eu autant d’énergie ! 

Parle-nous de ton projet ? 

Odilon, c’est une marque de vêtements spécifiquement conçus pour les petites (c’est à dire les femmes mesurant 1m63 et moins). Le lancement sur Ulule est tout proche (J-7) et je vais proposer en pré-commande un pantalon tailleur à pinces disponible en deux coloris, une chemise col V et une chemise inspiration 80s et d’autres surprises (Rires…)

odilon

Laurie porte la chemise Louna, Odilon, des chaussures de la marque MZ Made for petites. ©Vartan Tanelian

D’où t’es venu cette idée ?

Classique, je suis petite, je trouve rarement des vêtements à ma taille, j’ai étudié un peu le sujet, le marché et j’ai vu qu’il y avait une opportunité à saisir. Et puis comme ça je crée mon dressing sur mesure (Rires…) 

Quel est ton rapport à la mode ?

Cela m’a toujours attirée, je voulais être styliste après le bac, et puis on m’a un peu contrainte à y renoncer car « pas de débouchés ». A côté de ça, j’ai continué à dessiner un peu des femmes et des vêtements. Finalement je reviens aux sources. 

Odilon, c’est une marque de vêtements spécifiquement conçus pour les petites.

Tes inspirations mode, c’est qui, quoi ?

Chloé, Lanvin, Jacquemus, Saint-Laurent, Isabel Marant, Delpozo, Dries Van Noten, Kenzo, … et tant d’autres ! 

odilon

Natacha Ramsay-Levi, directrice artistique de la marque Chloé. Photo : Paolo Roversi

Il se passe quoi (et combien de temps) entre l’idée et la réalisation ?

Pour ma part ça a pris un an à se concrétiser avec une première collection (Back To Basics).
Au début, tu étudies le sujet, donc tu lis tous les articles possibles, des livres et tu vas dans les bibliothèques, c’est une partie que j’ai adoré. Ensuite, ça s’enchaine, tu t’entoures de gens pour t’aider à concrétiser le projet s’il te manque des savoir-faire et là c’est parti, ça devient concret et ce n’est que le début de l’histoire… 

Les prochaines étapes, c’est quoi ?

Lancement des pré-commandes le 9 octobre sur Ulule, ensuite ouverture du e-shop à la fin de l’année et j’espère une collection PE 2019 disponible immédiatement sur l’e-shop et dans des pop-up stores. 

Ton secret bien-être pour gérer ta vie à 1000 à l’heure ?

Aller à la piscine, pour nager et se détendre au sauna idéalement ! 

Le conseil ultime de Laurie ça serait quoi ?

Lâche rien, ça devrait finir par payer !

odilon

Instagram @odilon.paris


Retrouvez Odilon sur Facebook et Instagram et sur le site officiel de la marque ! 


Un grand merci à Laurie pour sa disponibilité !

> > > Voir d’autres portraits de femmes < < <

Vous pourriez aussi aimer

2 comments

Odilon, la première marque française à s'adresser aux petites ! 18 octobre 2018 at 16 h 48 min

[…] >  >  > Retrouvez l’interview de Laurie ici <  <  <   […]

Reply
Odilon-Paris : une aubaine pour les petites femmes - Nam 3 novembre 2018 at 14 h 27 min

[…] ne vais pas m’étendre sur le profil de Laurie pour le moment mais je vous invite à lire son interview réalisée par Bobonne Magazine si vous souhaitez en apprendre d’avantage sur […]

Reply

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.