Home Newsletter Le célibat rend heureux !

Le célibat rend heureux !

written by Solène 15 septembre 2016

Il y a quelques jours, je flânais sur Facebook (original je sais), quand tout à coup, mon fil d’actualité me propose un article de Glamour sur le célibat. Jusque là, rien d’anormal.

Illustré par une photo extrait de ma série favorite (ci-dessous), le titre de l’article m’interpelle : “Les célibataires plus heureux que les couples mariés”. Tiens donc, allons voir de quoi ça s’agit ! 

L’étude :

Et alors là, attention ! De la grosse étude bien poussée (si, si ce sont des étudiants américains qui le disent, c’est forcément vrai !) nous dit : les célibataires sont en effet plus heureux que les couples mariés. OK admettons, mais alors pourquoi ? Et bien je vous le donne en mille :

  • Il y a moins de contraintes ;
  • On s’éloigne moins de ses proches ;
  • On s’épanouit personnellement.

BREAKING NEWS ! Oh mon dieu, mais quelle surprise, je ne m’attendais tellement pas à recevoir ce genre d’information… Alors oui, merci à l’université de Californie d’avoir pris le temps de réaliser cette étude, mais… euh… Rien de neuf sous le soleil, non ?

Alors oui tout ça est vrai,  mais de là à dire que les gens en couple (ou mariés) sont plus malheureux que les célibataires ? Les raccourcis sont un petit peu trop évidents, non ?

La réalité

Je pense que la réalité de cette étude est un peu plus complexe que cela, et se résume à une seule quête : être heureux. Pour être heureux, il faut déjà avoir une conscience de soi, et en effet s’épanouir personnellement. Seul. Ne pas s’oublier. Mais le fait d’être en couple ou pas n’y change rien (et heureusement).

C’est donc une volonté personnelle.

En couple, célibataire, à vous de trouver la formule, mais la conscience de soi, comme je l’entends, c’est-à-dire se connaitre, s’aimer, ne pas se mentir, ne pas se voiler la face, ne pas jouer un rôle, ne pas être en représentation, est une question de recul par rapport à l’influence du monde qui nous entoure.

Et le monde qui nous entoure ce n’est pas juste votre partenaire – même s’il est votre influence la plus forte en général – c’est également vos amis, vos familles, vos collègues et plus loin, la société, les médias, les politiques, Les Kardashian (non je rigole, quoique…).

Déliez-vous de vos influences pour vous concentrer sur vos propres envies… Et vous verrez qu’être en couple ou célibataire est un élément parmi tant d’autres et qui ne conditionne en rien votre bien-être.

Voila c’était la minute philosophique… Sur ce, si vous êtes plus heureux à deux : foncez. Si vous ne l’êtes pas : restez célibataire. Si vous avez besoin du parfait équilibre entre ces deux statuts : trouvez la personne qui pense comme vous (mais si il y en a, et bien plus que vous ne le pensez !) !

Bonne journée mes petits poulets !

Pour lire l’article de Glamour c’est par ici : Article

Vous pourriez aussi aimer

1 comment

Couple ou célibat : comment se détacher du poids de la société ? 27 avril 2018 at 15 h 09 min

[…] d’abord ma première réponse serait de frapper sur les médias qui diffusent des études en nous conseillant de nous marier à 26 ans ou qui publient des articles sur ce que l’on est […]

Reply

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.