Home Newsletter Introduction au féminisme : la pluralité du mouvement

Introduction au féminisme : la pluralité du mouvement

written by Solène 25 juin 2018

Il y aura définitivement un avant et un après Weinstein. Parce qu’aujourd’hui il est impossible de détourner le regard lorsqu’il s’agit de féminisme. Le mouvement grandit, fédère et par la même occasion : divise. Qu’est-ce que le féminisme, nous demande t’on souvent ? Nous vous répondons.

Suis-je féministe ?

La médiatisation de l’affaire Weinstein à enlevé la chape de plomb qui pesait sur le féminisme. Nous nous remettons toutes à relire les ouvrages de Simone de Beauvoir, Olympes de Gouges ou Virginia Woolf pour essayer d’y voir plus clair. Quel(le) féministe suis-je ? Et surtout suis-je une féministe ?

Lire aussi : DU FÉMINISME ET DES LIVRES ? NOTRE SÉLECTION.

Si vous suivez la définition que vous donne le dictionnaire du féminisme, elle est la suivante : “Mouvement militant pour l’amélioration et l’extension du rôle et des droits des femmes dans la société“. Toutes, nous accordons à dire que nous sommes des féministes suivant cette définition. D’ailleurs n’est-elle pas un peu faible ? Ne devrions-nous pas vouloir un vrai renversement, une abolition, une refonte profonde plutôt qu’une simple “amélioration et extension de notre rôle” ?

courants féministes

© Illustration de l’artiste Sanaa K. pour Girls Don’t Cry.

Et c’est souvent lorsque nous souhaitons préciser ce que comprend réellement cette définition, quelles en sont les implications sous-jacentes et les limites que les féministes se divisent et que les autres ne souhaitent pas se positionner. Les femmes comme les hommes.

Alors pour y voir plus clair il est important (et ce sera notre introduction à l’histoire du féminisme) de comprendre non pas le féminisme mais les féminismes. Car le mouvement, aussi imparfait qu’il puisse être, est surtout pluriel.

Les féminismes

Tableau issu de la formation développée par Relais-femmes.”Le féminisme, ça clique”. 

Est-ce que ces différences, cette pluralité sont contre-productives ?

courants féministes

Femmes membres du Club des Jeunes Républicaines de Milford (Connecticut) fumant et jouant au poker. Années 1950.

Evidemment, l’union dans la lutte est préférable pour obtenir des résultats et nous pouvons avoir l’impression que les féministes s’entredéchirent mais cela a toujours été le cas, à l’exception qu’aujourd’hui il y a plus de sujets à débattre. Cependant les féministes sont en accord sur plusieurs sujets comme, par exemple, que l’égalité des salaires et nous pensons qu’il serait pertinent de nous concentrer sur nos points d’accords en priorité. 

Alors quel(le) féministe êtes-vous ? 

Vous pourriez aussi aimer

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.