Home Articles Une infinité de possibilités…

Une infinité de possibilités…

written by Solène 27 février 2015

« La vie est faite de choix ma fille ! ».

Mon Dieu, combien de fois ai-je entendu ma mère me répéter cette phrase … Sauf qu’à 6 ans cela consistait à savoir si je voulais Barbie « Coup et Coiff’ »  à Noël ou un abonnement à « J’aime lire », à 12 ans, choisir une tenue pour la boum de Jean-Michel Trop Cool, entre 15 et 18 ans ça se compliquait un peu, j’ai dû choisir mon orientation,  c’est à ce moment-là, à ce moment précis, qu’il faut quand même pas trop te planter … Parce qu’après tu entres dans le « tourbillon de la vie »; mais bon il est toujours possible de revenir en arrière (un peu), et puis « oh ça va, je suis jeune, j’ai le temps » ! Mais à l’aube de ses 30 ans, la prise de décision ressemble à une scène des bronzés font du ski : « j’y vais mais j’ai peeeuuur ».

Je veux être une business girl New-Yorkaise perchée sur des Louboutin (Carrie Bradshaw, en fait), je veux être reporter sans frontière, parcourir le monde et vivre au jour le jour, je veux être mère, je veux être épouse, je veux être indépendante et ne penser qu’à moi, je veux être journaliste, poète (oui, je suis passée par des phases chelou entre 7 et 8 ans), architecte d’intérieur, pro du marketing digital, je veux être Youtubeuse, Twittos et Insta, je veux être fashion, je veux une maison et un chien, je veux être simple et compliquée, mince et grande (ça c’est foutu), moi-même et une autre … Bref, je ne sais toujours pas ce que je veux faire de ma vie …

– Si vous pensez que cet article, vous donnera les clés nécessaires à la prise de décision, vous vous foutez le doigt dans l’œil jusqu’à l’omoplate  –

Le monde nous offre une infinité d’options, les frontières s’effacent, les métiers s’inventent, se réinventent, se créent tous les jours, je fais partie d’une génération qui a le monde devant soi avec des millions d’options (et de quoi tu te plains alors, connasse ?), je fais partie des milleniums qui veulent tout faire et tout tester en une seule vie mais éduquée par une génération où les mots sécurité et stabilité priment, et oui, voilà dans le mille, je veux les deux !  Oui je sais, ce n’est pas possible blablabla, il faudrait peut-être redescendre sur terre S., la vie, ce n’est pas « Friends » blablabla … lâchez moi les rabat-joie !

Prendre des décisions

J’admire les gens qui prennent des décisions, qui savent ce qu’ils veulent, sont sûrs de leurs choix, et en résultent heureux, et j’admire par-dessus tout,  les gens capables de répondre à la question : « Où vous voyez-vous dans 10 ans ? ». Comment vous dire cher DRH que c’est la question la plus con du monde, trouvez-moi une personne capable de répondre HONNETEMENT à cette question !

Parce que oui, j’ai bien envie de vous dire que dans 10 ans j’espère avoir suffisamment fait mes preuves au sein de Bidule & Bidule, et pouvoir participer activement à la stratégie de développement de l’entreprise – et qu’implicitement je ne veux pas d’enfant ou de mari qui pourrait freiner ma carrière, au « dé-profit » de la progression de l’entreprise – seulement ce que j’ai vraiment envie de vous répondre, c’est « Dans ton c** », mais je ne suis pas sûre de décrocher le poste …

Expectative VS Reality

A 15 ans, j’avais un plan, mais si vous savez le fameux plan – mais non pas, me marier avec Leonardo DiCaprio… quoique – , celui-là : « Moi je pense vivre à New York, dans un loft avec vue sur Central Park – et au coin du Central Perk, EVI-DE-MENT- avec un mec successful et canon – of course – diriger mon agence de pub (Hello, Melrose Place) – ou alternative, bosser chez Universal Music  – être pêtée de tune, et me la couler douce !

L-O-L ! EXPECTATIVE VS REALITY : trouver un job a NY, Good Luck (Putain, c’est con, j’étais bilingue pourtant) ! L’appart à Central Park, Ahahaha ! Le monde merveilleux de la pub … Vous avez vu 99F ? Un mec canon et successful … Whaaat ? La puberté est arrivée et je ne suis PAS devenue un ange de Victoria … Etre pêtée de tune… mes amis et mon banquier ont créés un groupe « Si toi aussi, S. te doit encore de l’argent … ».

Et surtout, est-ce que mes rêves d’adolescente, étaient réellement le reflet de moi-même et de mes envies, ou juste des expectatives de la société, une illusion furtive de ce que je pensais qu’était la vie… Allez, on recommence, tu veux faire/être quoi quand tu seras grande ?

 

 

Vous pourriez aussi aimer

4 comments

Laure Garcon 27 février 2015 at 16 h 31 min

Quel talent !! J’ai adoré !! Continues comme ça 🙂
Je me suis imaginée dire a un entretien de stage (merde il y a deja 10 ans.. ) “dans 10 ans je pense faire des crêpes et vivre au Mexique ” (mais sinon oui oui je suis formée pour être manager dans une grande entreprise ) ahaha j’aurais du lui répondre effectivement dans ton c**

Reply
Blue Berry 27 février 2015 at 16 h 32 min

Ahahah enorme !! Merci ma cherie !!

Reply
Emilie 20 août 2015 at 6 h 24 min

je vous découvre et j’avoue que je me suis éclatée a lire votre récit. Hâte d’en découvrir d’avantage !! J’en veux encore ! A bientôt

Reply
Blue Berry 20 août 2015 at 6 h 55 min

Merci Beaucoup !!! C’est très gentil ! J’en ai d’autres en préparation, j’espère qu’ils vous plairont! A très vite !

Reply

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.