Home Articles Le respect est-il mort ?

Le respect est-il mort ?

written by Solène 14 mars 2020

Avez-vous déjà connu ce sentiment d’être invisible aux yeux des autres ?

Dans votre travail, dans votre famille, avec vos amis ou même dans votre couple ? Je parle de ces moments où vous travaillez dur mais que tout le monde s’en fiche ou encore lorsque vous tentez de vous faire entendre mais que la portée de votre voix semble aussi impressionnante que celle de Simba lorsqu’il essaie de rugir.

N’est-il pas désagréable de travailler corps et âme et que quelqu’un s’empare de votre travail comme si vous n’existiez pas ? N’est-il pas insultant qu’en pleine conversation quelqu’un regarde son téléphone et se mette à le trouver plus intéressant que vous ? Ou pire encore, quitte la conversation sans même un regard pour intervenir dans une autre conversation. N’est-il pas outrageux qu’une personne décide d’ignorer parfois jusqu’à votre présence ?

En début d’année, lorsque j’ai perdu ma grand-mère, je suis allée voir un psy. C’est un psy qui propose une méthode bien particulière, avec un peu de conversation et beaucoup d’actions à l’aide de gants de boxes. Résultat des courses: j’ai cuvé mon deuil et je me suis mise à la boxe ! Efficace.
J’en profite pour faire une parenthèse sur la démarche souvent critiquée qui consiste à demander de l’aide. Je n’en ai aucune honte et bien au contraire, j’en suis même plutôt fière et je vous encourage toutes et tous à tenter l’expérience.
Demander de l’aide est une preuve de force et non de faiblesse comme beaucoup veulent bien le croire. Apprendre à se connaître, trouver l’origine de ses maux et surtout avoir envie de les résoudre, n’est-ce pas la plus grande forme de sagesse ?

Bref, lors de nos nombreuses conversations, je lui ai raconté un épisode de ma vie. Plus particulièrement une conversation avec une personne de mon entourage.
Lors de cette conversation, je parlais, et il écoutait. Enfin… ‘écoutait’ si le verbe ‘écouter’ signifie ‘en avoir absolument rien à carrer de ce que la personne en face de vous vous raconte et raccrocher sans demander son reste’.
Ce jour-là et parce qu’en plus ce n’était pas la première fois avec lui comme avec d’autres, j’ai réellement été blessée. Je me suis sentie invisible comme si ce que j’étais, mes centres d’intérêts et donc ma conversation n’étaient pas dignes d’une pleine attention.

Je raconte donc à mon psy à quel point je trouve ce genre de comportement violent psychologiquement. À quel point se sentir inintéressant aux yeux d’une personne qui vous est chère est offensant. Et là il m’a posé une simple question : et du coup, tu as fait quoi ?
Et ma réponse était sans appel… je n’ai rien fait, rien dit. Et pourtant mon entourage vous dirait que je n’ai pas la langue dans ma poche…

Alors il m’a regardée et il m’a dit : tu as le droit de demander le respect. Tu dois demander le respect. Boum.

Hier soir, après avoir vu Joker, nous avons eu une longue conversation avec l’homme à propos du film et de ce qu’il raconte. Notre conversation consistait donc en une critique de la société, de la morale, de l’éthique et du respect des Hommes les uns envers les autres. Et il m’a alors demandé : quelles sont les valeurs qui comptent le plus pour toi ? Après avoir répondu de prime abord, l’égalité (big surprise!), réflexion faite je dirais, le respect. Parce que tout part de là finalement.

Je me suis rendu compte que, d’aussi loin que je me souvienne, aucune journée n’était passée sans qu’on ne me manque de respect. D’un inconnu qui me bouscule sans s’excuser à un collègue qui ne cesse de m’interrompre, en passant par un ami qui me rabaisse sous couvert d’humour ou des supérieurs qui oublient de valoriser l’humain… Un manque de respect latent, douloureux.

Nous ne devrions jamais nous taire. Et à l’instar d’un Dupont/d je dirais même plus : surtout nous les femmes. On nous a trop longtemps contraintes au silence. Exprimons-nous, battons-nous, demandons enfin un peu de respect. Et cela commence peut-être juste par : “excuse-moi, quand tu parles je t’écoute et je m’intéresse même à ce que tu dis, alors n’hésite pas en faire de même”.

Parce que tout simplement, nous sommes en droit d’être respectés.

Et si jamais vous aviez besoin d’un peu d’élan, je vous suggère d’appuyer sur ‘play’ 👇🏻, d’augmenter le volume et de chanter à pleins poumons. R.E.S.P.E.C.T.

Vous pourriez aussi aimer

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.