Home Newsletter Un peu de bienveillance, que diable !

Un peu de bienveillance, que diable !

written by Solène 2 février 2017

Mais ou est donc passé la bienveillance, le savoir-vivre et la politesse ?

À toi qui m’a écrasé le pied ce matin dans le métro, m’a regardé puis à tourné les talons (littéralement) sans une excuse,

À toi qui tient ton enfant par la main et prends tout le trottoir (comme c’est mignon!), qui m’a croisé les bras chargés d’un carton imposant et lourd et qui a estimé que c’était à moi de m’écarter pour te laisser passer, et cela, sans même un merci,

À toi qui t’appuie allègrement de tout ton long sur la barre du métro obligeant le reste des passagers à s’exercer au air-surfing,

À toi, qui ne laisses jamais s’asseoir les personnes âgées ou les femmes enceintes,

À toi, que je croise tous les matins dans mon hall d’immeuble, à qui je sourie et dis “bonjour!” Mais qui ne me répond jamais (“bonjour” qui pourtant est un mot relativement simple à prononcer, en général un des premiers que l’on apprend, un simple “‘jour” ferait même l’affaire),

À toi, jeune homme qui m’interpelle dans la rue dans un langage ô combien chaste et si imaginatif (“je te retourne, je te retourne et je te baise dans l’autre sens” … Euh, il va me falloir un mode d’emploi avant, chéri !),

À toi, Cher Commerçant, qui me regarde d’un air de mépris, lorsque je lui dis merci et lui souhaite une excellente journée,

À vous tous : MERDE.

Faites un effort, que diable !

Hey !  LES GENS, n’hésitez pas à regarder les AUTRES gens autour de vous, mais siiiii, les gens, vous savez, 2 bras, 2 jambes, un nez, la plupart du temps… Vous voyez ? Coucou, on est la ! On évolue et vit autour de vous ! Un peu de savoir-vivre, de bienveillance ou même, soyons fous, un SOURIRE !

Ce n’est pas si compliqué…Enfin, je crois ?

Vous pourriez aussi aimer

5 comments

Line 2 février 2017 at 9 h 34 min

MERDE à ma conseillère Pôle Emploi, qui réponds rarement à mes mails, ou alors toujours à côté.
MERDE au froid.
MERDE aux gens qui disent “T’es psy ?! J’te parle plus, tu vas m’analyser!”
MERDE aux dealers qui ont saccagé mon hall d’entrée.
MERDE à mon voisin qui ne comprend visiblement pas encore les règles de politesse comme BONJOUR. A 60 ans, zut…
MEEEEEEEEERRRRRRRRRRDDDDDDDDDDDDDEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEE
(Ca fait du bien)
http://la-parenthese-psy.com/

Reply
Blue Berry 2 février 2017 at 12 h 33 min

Ahahahah !! Oui parfois, il faut juste que ça sorte 🙂 ! Merci !

Reply
Cha 2 février 2017 at 12 h 49 min

Merde aux voisins qui croient vivre en maison individuelle ; qui font trembler l’immeuble en marchant comme des éléphants et font du bruits trop tôt le week-end
Merde aux collègues qui ne font jamais la vaisselle alors qu’on n’a que 4 fourchettes pour 12
Merde à tous ceux qui laissent délibérément papiers, crachats et mégots dans la rue
Merde à chouchou qui prend toute la place dans le lit…On verra s’il lit l’article ET les commentaires 😉

Reply
Blue Berry 2 février 2017 at 15 h 34 min

Aahahahahha 😀 Chouchou, un effort, MERDE !

Reply
Maud Bettina Marie nous parle de bienveillance ! Est-ce si difficile ? 26 avril 2018 at 7 h 00 min

[…] Nous parlons très souvent de bienveillance chez Bobonne, car il semblerait que ce soit une notion bien trop oubliée par nos pairs. Dans les thématiques que nous abordons sur BOBONNE, à savoir la mode et le féminisme, il est primordial de faire preuve de respect et de bienveillance. Et pour cause, ce sont des sujets complexes et en proie aux critiques en tout genre. Dans la rue, sur les réseaux sociaux, au travail, dans les lieux publics, la bienveillance devraient être omniprésente. Malheureusement dans notre société individualiste, le mépris est de rigueur. […]

Reply

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.