Home Articles Nous sommes le 25 novembre

Nous sommes le 25 novembre

written by Solène 25 novembre 2018

Aujourd’hui nous sommes le 25 novembre. Ah ben si, si je vous jure. Nous sommes le 25 novembre. Et je ne pense pas vous apporter une information capitale lorsque je vous dis ça. D’autant plus que vous n’avez pas besoin de moi pour vous en rendre compte. Vous avez probablement eu l’information dans la matinée, en consultant votre téléphone au réveil.

Quoique vous êtes peut-être comme moi… Vous prenez votre téléphone pour regarder l’heure et vous vous apercevez alors que vous avez des notifications. Aussi vous vous lancez dans une course effrénée au travers de vos diverses applications afin de ne plus apercevoir ce petit « 1 » rouge sur votre écran. Après avoir critiqué la nouvelle tenue de Kim.K sur Insta, testé un nouveau filtre sur Snap, regardé s’il y avait encore des gens sur Facebook – et en avoir profité pour souhaiter son anniversaire à Micheline votre copine de primaire à qui vous n’avez pas parlé depuis 20 ans – vous finissez par consulter vos mails, les news et votre cycle menstruel sur Clue, puis vous verrouillez votre écran. Mais vous ne savez toujours pas l’heure qu’il est.

L’histoire de ma vie.

Ou alors si vous n‘êtes pas vraiment « digital addict » vous avez découvert que nous étions le 25 novembre en consultant votre journal de la presse quotidienne ce matin. Par la même occasion, vous avez appris qu’il y avait un gros coefficient de marée aujourd’hui. Mais trop tard, vous ne vous êtes pas organisé, du coup la mer est haute, et puis en même temps ça fait long le voyage depuis Strasbourg pour trois bigorneaux. Heureusement, « Etoile Filante » est super bien cotée, avec un peu de bol vous aurez le Quinté gagnant. (Ah oui pardon je suis bretonne, je ne sais pas ce qu’il y a dans les autres journaux des autres régions).

Il est également probable que vous vous soyez dit, tiens il fait un temps pourri (en même temps, logique, nous sommes un 25 novembre), et vous vous êtes alors demandé quel jour nous étions pour consulter les séances de ciné du dimanche aprem’ ! Surpris que Titanic ne soit plus à l’affiche, alors que franchement, on n’avait pas fait mieux depuis Dirty Dancing, vous changez d’avis et allumez la télé.

Vous tombez alors sur BFMTV qui vous montre les images des gilets jaunes à Paris et vous apercevez alors quelques drapeaux bretons dans le lot, vous vous dites évidemment que ça n’a rien à foutre là mais comme on les aime bien les bretons (avouez !) ça vous fait sourire.

Bon et finalement vous recevez cette newsletter qui vous dit qu’on est le 25 novembre. Et là vous vous dites évidemment, merde déjà le 25 novembre, plus qu’un mois avant Noël, il faut que je commence mes cadeaux.

(Pour info, j’ai besoin d’une nouvelle housse d’ordi, d’un sac de sport – si, si vraiment – et j’aimerais beaucoup recevoir « Devenir » de Michelle Obama »)

Mais vous vous dites surtout, pourquoi Bobonne nous dit qu’on est le 25 novembre, on s’en fout !

Et bien le 25 novembre c’est la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes.

Et qu’à force de vous avoir rabâché cette date tout au long de ce billet d’humeur, je sais que l’année prochaine vous vous en souviendrez.

Qu’hier à l’initiative du collectif Nous Toutes, nous étions des milliers à défiler dans toute la France pour dénoncer toutes les violences faites aux femmes à travers le monde. Et nous étions des milliers d’hommes et de femmes de toutes les classes sociales, de toutes les origines. Toutes ces personnes aux histoires si différentes étaient réunies pour une même cause. Car l’union fait la force, la bienveillance doit régner et nous retrouvons dans ces moments-là un peu foi en l’humanité et c’est réellement tout ce dont nous avons besoin pour Noël.

Vous pourriez aussi aimer

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.