Home QUI EST BOBONNE ?

QUI EST BOBONNE ?

Bobonne est féministe. Le féminisme n’est pas une tendance de mode sur laquelle surfer au nom d’un girlpower consumériste. C’est une cause noble et pleine de nuances. Elle n’est pas que provocation et acharnement mais l’objectif d’une société plus juste et plus équilibrée.

Nous voulons faire connaître les combats de Simone, Louise ou Olympe ou encore l’origine du « We can do it », les vagues du mouvement et les batailles menées. Il n’est pas nécessaire de crier pour se faire entendre. Le savoir constructif, la parole positive et l’action juste sont possibles.

Le féminisme c’est aussi apprendre à se regarder dans un miroir et s’aimer, puis cesser de se comparer, de se défier, de se trahir entre nous, les femmes. Avoir un rapport aux autres solidaire et fédérateur. Et cela va sans dire, veiller également à ne pas faire la guerre aux hommes. Être leurs égales pas leurs ennemies. Saluer les féministes et dialoguer avec les autres.

BOBONNE aime la mode, aussi et beaucoup. La mode n’est pas que shopping et consommation. Elle est l’amour du vêtement, du tissu, des couleurs, du style, du savoir-faire. Elle est l’expression d’un message, d’une pensée, d’une génération, d’une société.

La mode est-elle compatible avec le féminisme me demanderez-vous ? La réponse est oui, si l’on considère que le féminisme est lié à la liberté et au choix.

Chez Bobonne, nous mettons un point d’honneur à montrer que la mode peut se pratiquer du 34 au 52, que le corps d’une femme n’est pas un cintre, que certaines tendances sont impossibles à porter au bureau et que certaines pièces sont immettables.

Il ne faut pas prendre les défilés au pied de la lettre et les créateurs au premier degré. Il est nécessaire d’observer cette sphère de loin et de se l’approprier suivant sa personnalité, ses envies et sa morphologie. Sans complexe, sans pression, sans tabou.

Les clichés de la féministe virulente et vindicative et de la fashion addict futile et ingénue sont terminés. Bobonne est drôle, décomplexée, elle vit pleinement et avance en accord avec ses convictions, ses envies et n’en déplaise aux autres.


Derrière Bobonne il y a Solène. Elle a fait ses armes en agence de communication pendant 10 ans entre la France et le Mexique. Autant vous dire que le guacamole n’a plus de secret pour elle. Elle fonctionne au coup de coeur et à l’instinct et ses inspirations naissent souvent autour d’un verre de vin et de discussions entre amis. Elle est fondamentalement contre le souping (ceci n’est pas un mot), pour le chocolating et le beyoncing. Son dada journalistique c’est de mettre de l’humour dans ses écrits, et d’utiliser le mot « dada ».